Soutien au Karabagh

La place d’Aliev et d’Erdogan est devant la Cour pénale internationale

Samedi 9 avril, près de 2000 personnes se sont rassemblées devant l’ambassade parisienne à Paris, à l’appel du CCAF. Les discours se sont succédé, avec les mêmes mots d’ordre : soutien au Karabagh et à son droit à l’autodétermination, et dénonciation de l’agression azerbaïdjanaise.

Discours de Patrick Karam, président de la Coordination des Chrétiens d’Orient en Danger et vice-président du Conseil régional d’Ile de France .

Voir aussi

Donner votre avis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


1 × 1 =