Est-il encore possible de croire en la présence des chrétiens en Orient ? Le 12 mai, à Bossuet

La situation dramatique des chrétiens en Orient sera au cœur de la prochaine Question actuelle, jeudi 12 mai, à Bossuet, sous la présidence de Monseigneur Bestion, évêque de Tulle.

Est-il encore possible de croire en la présence des chrétiens en Orient ? Tel sera le thème de la cinquième Question actuelle de cette 10 e saison, jeudi 12 mai, à 20 h 30, à l’espace Père Ceyrac, à Bossuet, sous la présidence de Monseigneur Bestion, évêque de Tulle, entouré de Jean Maher et Antoine Chedid, de la Coordination des chrétiens d’Orient en danger (Chredo).

 En France, et ailleurs, nombreux sont les femmes et les hommes qui se lèvent et rejettent les « persécutions atroces, inhumaines et inexplicables de ceux qui, surtout parmi les chrétiens, sont victimes du fanatisme et de l’intolérance », selon les mots du Pape François.

La Chredo créée en septembre 2013

Ainsi, la Chredo a été créée en septembre 2013 autour de personnalités laïques et religieuses de toutes tendances confondues, soucieuses « de faire cesser le silence complice et honteux de la Communauté internationale ». Son but est d’obtenir des pouvoirs publics nationaux, européens et onusiens, différentes actions et résolutions pour protéger les chrétiens et œuvrer pour qu’ils puissent continuer à vivre dans leurs pays, en harmonie avec toutes les autres communautés.

Soutenue par 250 parlementaires français et plus de 100 députés européens de différents bords politiques, elle a constitué un groupe d’études à l’Assemblée nationale, un groupe de liaison au Sénat et un groupe au Parlement européen. Elle a déposé plainte pour crime contre l’humanité, le 10 septembre 2014, à l’encontre de Daesh devant la Cour pénale internationale. Le dossier est en cours d’instruction depuis janvier 2015.

L’Ensemble scolaire Edmond-Michelet et la Communauté franciscaine de Saint-Antoine, en lien avec l’association Rassemblement pour le Liban, convient le public à réfléchir sur la dramatique situation des chrétiens en Orient et à la construction d’« une culture de paix et de solidarité entre les peuples », pour reprendre les mots du Pape François. Entrée libre.

Source : La Montagne.fr

Donner votre avis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


9 − 5 =