L’État islamique-Daech déclare la guerre aux chrétiens égyptiens, au Sinaï, au Caire et partout en Égypte

Ces trois dernières semaines en Égypte, les coptes ont été victimes d’une vague d’assassinats, un plombier copte a été tué jeudi 23 février par un commando terroriste alors qu’il se trouvait à son domicile. Depuis le 30 janvier sept coptes ont été tués dans le Sinaï, dont l’un par décapitation.

Des centaines de chrétiens ont fui leurs maisons. A ce jour 133 familles chrétiennes, ont été transférées d’ al Arish à la ville d’Ismaïlia, à 120 Km à l’est du Caire. Plusieurs dizaines de familles préparent leur départ.

Ces attaques odieuses coïncident avec la diffusion le 19 janvier dernier, d’une vidéo par « l’État islamique en Égypte » intitulée « La lutte contre les mécréants ».

Dans cette vidéo de propagande, L’État islamique-DAECH déclare la guerre aux chrétiens coptes, et appelle ses partisans à tuer chaque infidèle, tels que le pape copte égyptien, des hommes d’affaires chrétiens, des juges, des prêtres et les musulmans qui défendent la communauté copte.

La vidéo a montré les images d’Abu Abdullah al-Masri, le militant qui s’est fait exploser à l’église Botroseya de la Cathédrale du Caire en décembre dernier et annonçait « ce n’est que le début », un autre militant masqué déclare « Oh les adorateurs de la croix … les soldats de L’État islamique vous observent « .

Ces derniers jours plusieurs listes circulent en ligne, ciblant les églises, les chrétiens infidèles et ceux qui les protègent en incitant à les attaquer avec des armes, ou des poignards et même des pierres.

La Maison de la fatwa, organisme égyptien présidé par le grand mufti d’Égypte a diffusé un communiqué condamnant la vague d’assassinats, soulignant que la campagne orchestrée par des groupes djihadistes contre les chrétiens autochtones d’Égypte vise explicitement à saboter l’unité nationale.

Ce communiqué cite en effet « L’objectif de L’État islamique, est de provoquer le chaos, d’alimenter l’insécurité, d’attiser les tensions, et de faire régner la terreur sur la population civile et la communauté copte.

Selon un communiqué, le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a ordonné, lors d’une réunion samedi 25 février, d’apporter toute l’aide nécessaire pour héberger ces familles. Deux jours plus tôt, il avait demandé à l’armée et à la police « d’éradiquer complètement le terrorisme dans le nord du Sinaï ».

En 2010, plus de 1000 familles chrétiennes coptes vivaient à al-Arish, en 2017 ce nombre est tombé à moins de 400 familles. Il faudra encore plus protéger la population chrétienne en Égypte victime des extrémistes, et sécuriser leurs biens (églises, maisons..).

Ci- dessous un extrait de la vidéo de L’État islamique-Daech relayée via twitter. Elle appelle à libérer Le Caire par des voitures piégées, et menace les « Croisés » Coptes d’Égypte, leur premier ennemi, à s’attendre aux pires des attaques

Voir aussi

Donner votre avis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


10 − 5 =