Les nouvelles affiches auront la mention « en faveur des chrétiens d’Orient »

Patrick Karam, Président de la Coordination des chrétiens d’Orient en danger (CHREDO), a indiqué à l’AFP qu’il maintenait son action en référé contre la RATP, pour obtenir une  jurisprudence. Cette déclaration fait suite au communique de Pierre Mongin, Président de la RATP, annonçant que la mention « chrétiens d’orient » sera maintenue.

Les nouvelles affiches du prochain concert « Les Prêtres » porteront la mention « en faveur des chrétiens d’Orient », que la RATP avait refusé d’apposer dans un premier temps, a annoncé lundi le président de la RATP Pierre Mongin.

« Les nouvelles affiches concernant le concert du choeur des prêtres du 14 juin prochain comporteront bien évidemment la mention +En faveur des chrétiens d’Orient+ », a indiqué à l’AFP dans un communiqué Pierre Mongin, sans plus de précisions.

Le président de la Coordination des chrétiens d’Orient en danger (Chredo), Patrick Karam, a toutefois indiqué à l’AFP qu’il maintenait son action en référé contre la RATP, car, dit-il, « on veut une jurisprudence. On veut (…) une condamnation pour éviter ce comportement. On ne veut pas de l’arbitraire dans un Etat de droit ».

Objet de la discorde: 250 affiches annonçant dans le métro le concert en juin du groupe « Les prêtres » (des prêtres catholiques auteurs d’albums à succès) dans la célèbre salle parisienne de l’Olympia, et qui mentionnaient que le concert était « au bénéfice des chrétiens d’Orient ».

La RATP (Régie autonome des transports parisiens) a refusé cette mention au nom du « principe de neutralité du service public » dans « le contexte d’un conflit armé à l’étranger ».

Cette décision a suscité l’incompréhension dans les milieux catholiques, qui crient au dévoiement de la laïcité.

Les critiques de responsables politiques se sont multipliées au cours du week-end. Lundi, le Premier ministre Manuel Valls a appelé la RATP à « assumer ses responsabilités ».

« Stop aux débats stériles ! Soutenons les Chrétiens d’Orient, victimes de la terreur obscurantiste. La RATP doit assumer ses responsabilités », a écrit le Premier ministre sur son compte Twitter.

Source : AFP  06/04/2015

Voir aussi