Les chrétiens d’Égypte et les kidnappings

Lors de la rencontre de la délégation CHREDO présidée par Patrick Karam le 15 avril 2014 avec M. Laurent Fabius, Ministre des Affaires Etrangères, Jean Maher, Secrétaire Général de CHREDO et Président de l’Organisation Franco-Égyptienne pour les Droits de l’Homme a évoqué le sujet d’enlèvement et disparition de filles chrétiennes en Égypte.

France-Info vient de confirmer l’escalade de ce phénomène, les coptes étant accusés d’avoir contribué à la chute du président Morsi, issu de la confrérie des Frères Musulmans

Jean Maher avait décrit ce phénomène, démarré depuis la fin des années 70, comme comme faisant partie du « plan de persécution » des coptes les incitant à quitter le pays. Les filles enlevées, la plupart des mineures, sont forcées à se convertir à l’islam, à épouser un musulman jeune ou vieux, et sont interdites de revoir les parents.

Quelques milliers de dollars peuvent être partagés entre le kidnappeur, le marié, et les agents de police qui sont complices. Des centaines de plaintes de familles auprès de commissariats dans diverses villes et villages, restent sans suite. Dans plusieurs cas le criminels sont connus. Ce plan exécuté par des islamistes fanatiques fait partie d’une stratégie d’humiliation visant la destruction de la cellule familiale, et indirectement toute la communauté copte.

> En savoir plus 

Voir aussi