Conférence Internationale et Proclamation Internationale de Paris-mardi 11 décembre 2018

Grâce à la CHREDO, pour la première fois au monde, hauts dignitaires chrétiens,musulmans, ministres et politiques d’Orient ainsi que des parlementaires Français se réunissent à Paris en soutien aux Chrétiens et minorités en Orient.
Mardi 11 décembre, la Coordination des Chrétiens d’Orient en danger (CHREDO)présidée par Patrick Karam président de la CHREDO, président de la Conférence Internationale de Paris (ancien Délégué Interministériel, Docteur en Sciences Politiques, spécialiste de l’Islamisme, auteur de nouveaux ouvrages de géopolitique),réunira en partenariat avec le Conseil régional d’Île-de-France et de sa présidente et ancienne Ministre Valérie Pécresse pour la première fois au monde 15 représentants
des églises orientales ainsi que 8 hauts dignitaires religieux musulmans, notamment d’Al-Azhar, des parlementaires et ONG, d’Égypte d’Irak, de Jordanie, du Liban, de Syrie, à l’occasion d’une  Conférence internationale de Paris, placée sous le thème « En finir avec les discriminations contre les chrétiens et les minorités en Orient, dont les Yézidis ».

Cette conférence se déroulera de 9h00 à 18h30 au Conseil régional de Paris (57 rue de Babylone, 75007 Paris) et sera suivie d’une « Proclamation Internationale de Paris » visant à mettre fin aux violences et aux discriminations institutionnelles subies par les minorités et les chrétiens en Irak et en Syrie et les faire reconnaître comme crime contre l’Humanité.
Une initiative forte, organisée par la CHREDO qui se situe sur le terrain politique et sur celui de la défense des droits de l’Homme tout comme « l’Appel de Paris », qu’elle avait lancé en 2014 avec le CCFM (Conseil Français du Culte Musulman).
Patrick Karam, président de la CHREDO, précise : Il y a urgence à agir. Nous sommes à un moment décisif pour les Chrétiens d’Orient qui représentaient 15 à 20% de la population de l’Orient dans les années 1950, et ne sont plus que 3 à 4% aujourd’hui. Ils disparaitront complètement, eux et certaines minorités, s’y a pas un sursaut dans ces pays et l’engagement d’en finir avec les discriminations et les violences.

Accréditation recommandée à l’adresse suivante :
nathalie.kouyate@gmail.com
CONTACT PRESSE – NATHALIE KOUYATE – 06 40 73 26 97
Contact pour la presse arabophone : Elie George Haddad – 06 15 46 10 33
Contact pour la presse anglophone : Rafic Abou Fadel -06 03 17 20 20

Télécharger le programme: Le programme

Voir aussi

Donner votre avis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


19 − 10 =