Audition au Sénat : Des engagements majeurs en faveur des Chrétiens d’Orient

La Coordination Chrétiens d’Orient en Danger a été auditionnée par onze sénateurs représentant tous les bords politiques ce mercredi 16 octobre au Sénat à l’initiative de la vice- présidente du Sénat, Bariza Khiari et du sénateur Roger Karoutchi.

A l’issue d’une audition fructueuse de la délégation de la Coordination emmenée par son initiateur Patrick Karam, ancien délégué interministériel, plusieurs avancées importantes sont intervenues:

– Bariza Khiari et Roger Karoutchi, appuyés par les sénateurs présents,  s’engagent à demander au Président du Sénat la création d’un groupe d’études sur la situation des minorités religieuses au Proche-Orient.

– En outre,  les deux sénateurs  appellent les plus hautes autorités de l’Etat à dénoncer, notamment lors de la prochaine rencontre de Genève, les persécutions dont sont victimes les minorités.

– Bariza Khiari et Roger Karoutchi incitent leurs collègues parlementaires à bien vouloir porter, dans leur circonscription, et notamment auprès des élus locaux, la pétition de la Coordination.

– Le sénateur du Val de Marne, Christian Cambon, s’engage à relayer les inquiétudes de la Coordination auprès du Secrétaire général de l’ONU, Monsieur Ban Ki Moon à l’occasion de son prochain déplacement aux Nations Unies. La Coordination prendra prochainement son attache afin de défendre les termes de la résolution qu’elle souhaite voir adoptée afin de défendre les Chrétiens d’Orient.

La Coordination Chrétiens d’Orient en Danger souhaite remercier les sénateurs présents pour leur engagement sur ce dossier :

Bariza Khiari, vice-présidente du Sénat, Roger Karoutchi, Jean-Pierre Vial, Henri de Raincourt, Christian Cambon, Alain Chatillon, André Ferrand, Bernard Fournier, Marie-Annick Duchêne, Sophie Joissains, Catherine Procaccia.

Voir aussi